Des armes de destruction massive irakiennes cachées en Syrie

lundi 5 janvier 2004


Le journal néerlandais « De Telegraaf » affirme lundi, sur son site Internet, disposer d’une lettre et d’une carte indiquant que l’Irak a enterré des armes de destruction massive en Syrie.

Un officier de haut rang des services de renseignements, de nationalité syrienne, aurait donné des informations détaillées sur ces caches d’armes à un journaliste syrien en exil. Celui-ci aurait communiqué les informations au
« Telegraaf ».

Il a désigné un tunnel dans une montagne près d’Al-Baida, à deux kilomètres de Masjaf.

La deuxième cache se situerait dans une usine de l’aviation syrienne, dans le petit village de Tal Snan.

La troisième cache se trouverait entre Damas et Hama et des armes y seraient dissimulées à des dizaines de mètres de profondeur.

Selon l’auteur de la lettre, des armes chimiques et des missiles figureraient parmi les armes cachées.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil