Le processus diplomatique au Moyen-Orient doit être soutenu

Michael Williams dans son dernier exposé devant le Conseil de sécurité avant son départ des Nations Unies

lundi 24 septembre 2007

Voir en ligne : lire l’article sur : http://www.un.org/

Le Coordonnateur spécial pour le Moyen-Orient constate également de nouveaux signes d’espoir sur le terrain Au cours des prochains mois, qui seront marqués, dès le 23 septembre, par une réunion du Quatuor au Siège de l’ONU à New York, et, en novembre, par une conférence internationale à l’initiative du Président américain George Bush, le processus diplomatique doit être soutenu et accompagné sur le terrain de mesures urgentes, a affirmé aujourd’hui, devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial pour le Moyen-Orient, Michael Williams.



Les textes

Mots-clés

Accueil