L’homme qui sifflait les chiens

K | Rudy Reichstadt

jeudi 21 octobre 2021, par Desinfos

Trois mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité ont été requis contre Cassandre Fristot, enseignante, proche du Parti de la France[1] et ancienne collaboratrice de Louis Aliot au Front national, pour « provocation à la haine raciale ». L’objet du délit : une pancarte brandie lors d’une manifestation contre le pass sanitaire début août égrenant plusieurs noms de personnalités supposément juives (Rothschild, Soros, BHL, Attali, Buzyn, etc.) eux-mêmes surmontés d’une question (« Mais qui ? ») et du mot « traîtres » en guise de mention centrale


Voir en ligne : https://k-larevue.com/lhomme-qui-si...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil