Le flash info du Jerusalem Post ťdition franÁaise

lundi 10 septembre 2007

IsraŽl aurait adressť un « message apaisant » ŗ Damas avant l’incursion supposťe de son aviation sur le territoire syrien
Selon le quotidien arabe Al-Hayyat, le ministre syrien des Affaires ťtrangŤres, Walid Moallem, aurait reÁu l’assurance du chef de la diplomatie europťenne, Javier Solana, qu’Ehoud Olmert rťduirait la prťsence militaire israťlienne dans le Golan, quelques heures avant l’incursion supposťe de l’aviation israťlienne au-dessus de la Syrie. Les deux hommes se sont rencontrťs au Caire mercredi 5 septembre.


Cette incursion « contredit les aspirations de paix d’Isra√ęl », a √©galement d√©clar√© Moallem au quotidien arabe, bas√© √† Londres. Le ministre syrien des Affaires √©trang√®res a aussi fait savoir, dimanche 9 septembre, que son pays allait pr√©senter une plainte au conseil de s√©curit√© de l’ONU. La Syrie « se d√©fendra en cas d’attaques isra√©liennes », a-t-il soulign√©, avant d’ajouter que Damas « recherche toujours la paix et non pas la guerre ».

Par ailleurs, un responsable isra√©lien de la d√©fense a, de son c√īt√©, assur√© que l’incident de jeudi dernier ne conduirait pas √† une guerre entre Isra√ęl et la Syrie. « Nous avons d√©pass√© la p√©riode de tensions. Isra√ęl n’a aucun int√©r√™t √† entrer en guerre contre la Syrie et Damas sait aussi qu’elle n’a rien √† gagner dans un conflit », a-t-il d√©clar√©, dimanche 9 septembre au Jerusalem Post.

Noam Shalit : « N’utilisez pas mon fils pour r√©habiliter la dissuasion militaire. »

« Le gouvernement ne devrait pas se servir d’un soldat de 19 ans pour r√©habiliter la dissuasion militaire isra√©lienne », a d√©clar√© Noam Schalit, le p√®re de Gilad captur√© par le Hamas il y a 14 mois.

Noam Schalit s’est exprim√© durant la 7e conf√©rence annuelle organis√©e par l’Institut du contre-terrorisme √† Herzliya.

Noam Schalit et Karnit Goldwasser, la femme du soldat Ehoud Goldwasser captur√© par le Hezbollah en juillet 2006, ont exprim√© leur √©motion et leur frustration devant l’inefficacit√© du gouvernement √† lib√©rer les soldats captur√©s. Noam Schalit a appel√© l’Etat √† faire preuve de « constance et de cr√©ativit√© ».

D√©cision attendue sur l’√©vacuation de postes de contr√īle ill√©gaux

La cour supr√™me doit se prononcer, lundi 10 septembre, sur une s√©rie de p√©titions soumises par l’association de gauche La Paix maintenant en vue de forcer le minist√®re de la D√©fense √† √©vacuer des postes de contr√īle jug√©s ill√©gaux install√©s sur les collines de la Jud√©e-Samarie.

En juin dernier, la cour supr√™me avait donn√© l’ordre au minist√®re d’Ehoud Barak d’√©vacuer les postes de contr√īle, avant le 8 juillet. Cette d√©cision avait √©t√© repouss√©e par le minist√®re de la D√©fense.

Le nombre de postes √† √©vacuer, sur les 105 jug√©s ill√©gaux, n’est pas clairement connu. Cependant, plusieurs rapports se concentrent sur un groupe de 26, dont 24 ont √©t√© construits apr√®s la prise de pouvoir d’Ariel Sharon en 2001.

En r√©ponse, le Conseil des communaut√©s juives de Jud√©e, de Samarie et de la bande de Gaza a publi√© un avertissement sur son site Internet. Selon lui, la cour supr√™me pourrait ordonner d√®s lundi 10 septembre, l’√©vacuation du poste de contr√īle de Migron, au sud de Har H√©bron.

Construit en 2002, il est le plus grand poste installé par le gouvernement Sharon et compte 43 familles juives, dont la plupart vivent dans des caravanes.

Depuis 2005, le gouvernement s’est engag√© dans une s√©rie de n√©gociations avec les habitants des implantations √† propos des postes de contr√īle.

Statut d’urgence autour de la bande de Gaza

Le comit√© de la d√©fense et des affaires √©trang√®res de la Knesset a vot√©, dimanche 9 septembre, une loi visant √† √©tendre le statut d’urgence accord√© aux communaut√©s vivant dans la p√©riph√©rie de la bande de Gaza, soumises aux attaques de roquettes.

Ce statut permettra aux nouvelles localités, concernées par ce statut, de recevoir des fonds supplémentaires et le soutien de Tsahal lors des attaques.

Mise en garde sur les infections de poissons

Le ministère de la Santé a publié un avertissement, dimanche 9 septembre, sur des infections (Vibrio Vulnificus) véhiculées par des poissons pêchés dans les marais. Cette mise en garde intervient alors que les préparations culinaires en vue de Roch Hashana battent leur plein. Le menu pour les fêtes inclut de nombreux plats avec poisson.

Ces infections, parfois graves, peuvent conduire au décès. Les personnes souffrant de faiblesses immunitaires et de maladies chroniques doivent être particulièrement vigilantes.

Le minist√®re de la Sant√© recommande d’acheter uniquement du poisson √† des marchants accr√©dit√©s et de s’assurer qu’ils sont conserv√©s √† la temp√©rature de - 4 °C.

Les avocats de Mosh√© Katsav s’opposent √† l’accusation

Les avocats de Mosh√© Katsav ont fait savoir dans une d√©claration transmise √† la cour supr√™me qu’ils n’ont pas sign√© l’accord pass√© avec l’accusation car il inclut le motif d’atteinte √† la morale, a rapport√©, dimanche 9 septembre, la radio de l’arm√©e.

Les avocats ont d√©clar√© qu’ils √©taient « √©tonn√©s et abasourdis par la v√©h√©mence des juges de la cour supr√™me √† l’encontre du ministre de la Justice ».

Suspension de soldats ayant refus√© de participer √† l’√©vacuation d’H√©bron

Le g√©n√©ral Gadi Shamni a d√©cid√©, dimanche 9 septembre, de suspendre sept soldats qui avaient refus√© de participer √† l’√©vacuation des familles juives habitant le march√© d’H√©bron, le 6 ao√Ľt dernier.

La d√©cision a √©t√© prise apr√®s l’audition des soldats qui ont achev√© leur
peine de prison. Les résultats de ces entretiens ont ensuite été transmis au commandement général.

Les auditions des autres soldats, qui avaient aussi refus√© d’accomplir leur mission, vont se d√©rouler plus tard dans la semaine.

Netanyahou : « Les r√©servistes auraient d√Ľ √™tre appel√©s plus t√īt. »

"La d√©cision d’entrer en guerre √©tait trop pr√©cipit√©e et les r√©servistes
auraient d√Ľ √™tre appel√©s plus t√īt", a d√©clar√© le leader de l’opposition Binyamin Netanyahou devant la commission Winograd, charg√©e d’enqu√™ter sur la seconde guerre du Liban.

Le pr√©sident du Likoud a √©galement affirm√© avoir parl√© au Premier ministre, Ehoud Olmert, au d√©but du conflit et a √©t√© surpris d’entendre que les r√©servistes n’avaient pas encore √©t√© mobilis√©s.

Le chef du Likoud aurait √©galement demand√© √† Ehoud Olmert et au ministre de la D√©fense de l’√©poque, Amir Peretz, quelle √©tait la prochaine √©tape de Tsahal. Selon lui, il n’a obtenu aucune r√©ponse.

Incident √† H√©bron : des √©tudiants frapp√©s par le Fatah

Au moins 22 √©tudiants et journalistes ont √©t√© bless√©s lorsque les forces de s√©curit√© du Fatah ont p√©n√©tr√© √† l’int√©rieur de l’universit√© d’H√©bron, en Cisjordanie, dimanche 9 septembre.

Les forces de s√©curit√© venaient mettre fin √† une conf√©rence de presse organis√©e par un groupe d’√©tudiants affili√©s au Hamas.

La conf√©rence avait √©t√© organis√©e pour protester contre la d√©cision de l’universit√© de suspendre les pr√™ts accord√©s aux √©tudiants.

L’incident d’H√©bron est r√©v√©lateur des tensions croissantes entre le Fatah et le mouvement islamique. C’est la seconde fois, en moins de deux mois, que les forces de s√©curit√© du Fatah investissent une universit√© de Cisjordanie.

INTERNATIONAL

Pakistan : retour de l’ancien Premier ministre Nawaz Sharif apr√®s 8 ans d’exil

Huit ans apr√®s avoir √©t√© d√©pos√© par l’actuel pr√©sident Pervez Musharraf √† la faveur d’un coup d’Etat, Nawaz Sharif est arriv√© √† Islamabad ce lundi 10 septembre. L’ancien Premier ministre pakistanais souhaite se pr√©senter aux l√©gislatives pour tenter de renverser l’actuel gouvernement.

Son avion a √©t√© investi par les commandos des forces de s√©curit√© pakistanaises d√®s son atterrissage. Un journaliste de l’Associated Press √† bord a constat√© que Sharif refusait de remettre son passeport aux responsables de l’immigration qui se trouvaient √©galement √† bord.

Avant son d√©part de Londres dimanche soir, Nawaz Sharif avait averti que le gouvernement pakistanais tenterait de l’arr√™ter ou de l’expulser d√®s son arriv√©e √† Islamabad. A la derni√®re minute, Sharif a demand√© √† son fr√®re, Shahbaz Sharif, de rester en Grande-Bretagne pour diriger son parti dans l’hypoth√®se o√Ļ quelque chose lui arriverait au Pakistan.

© Jerusalem Post édition française


La revue des infos

Mots-clés

Accueil