Abbas : tout accord avec IsraŽl doit d’abord faire l’objet d’un rťfťrendum

XINHUA

mercredi 29 ao√Ľt 2007

Le prťsident palestinien Mahmoud Abbas a annoncť mardi que tout futur accord de paix avec IsraŽl serait d’abord soumis ŗ l’approbation du peuple palestinien par rťfťrendum. M. Abbas a fait ces dťclarations lors d’une interview avec Palestine TV mardi, peu avant sa rencontre ŗ Jťrusalem avec le Premier ministre israťlien Ehud Olmert.


« Avant la signature de tout accord permanent avec Isra√ęl sur la fin du conflit, nous demanderons au peuple par r√©f√©rendum s’il l’accepte ou non », a d√©clar√© M. Abbas, d√©mentant toute r√©union secr√®te ou n√©gociation en cours entre les deux parties.

M. Abbas a rencontr√© M. Olmert mardi vers midi √† J√©rusalem, et il a r√©affirm√© que la Palestine ne serait pas un Etat avec des fronti√®res provisoires.

M. Abbas a par ailleurs r√©v√©l√© que l’Autorit√© nationale palestinienne (ANP) n’avait pour l’instant re√ßu aucune information sp√©cifique sur une √©ventuelle conf√©rence de paix internationale voulue par le pr√©sident am√©ricain George W. Bush pour relancer le processus de paix au Moyen-Orient.

M. Abbas a indiqu√© avoir demand√© √† la secr√©taire d’Etat am√©ricaine Condoleezza Rice quand cette conf√©rence aurait lieu, qui y participerait et quel en serait l’agenda, mais selon lui, « elle n’avait pas de r√©ponses √† ces questions ».

M. Abbas a pr√©cis√© que l’Autorit√© palestinienne souhaitait un accord-cadre sp√©cifique et d√©taill√© sur les questions fondamentales et n’accepterait pas une vague « d√©claration de principes ».

« Nous voulons un cadre √©tablissant les moyens de r√©soudre les probl√®mes des fronti√®res, des r√©fugi√©s, des colonies, de l’eau et de J√©rusalem », a-t-il soulign√©.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil