Le Romain Gary que j’ai connu, et celui-ci…

Bernard-Henri Lévy

jeudi 5 août 2021, par Desinfos

Je ne savais pas que Romain Gary, pendant ses quatre années de consul général de France à Los Angeles, fut un vrai bon diplomate dont les dépêches étaient des morceaux d’anthologie et dont les apparitions et conférences de presse, au plus fort de la guerre d’Algérie, pouvaient se succéder sur un rythme quasi quotidien.
J’ignorais que l’antisémitisme du Quai d’Orsay, sous Maurice Couve de Murville, n’avait rien à envier à celui d’un milieu littéraire dominé par des Kléber Haedens moquant un écrivain qui « parle peut-être sept langues » mais « ne sait pas le français » – et j’ignorais qu’il y était si virulent que le fils de Mina et Arieh-Leïb Kacew a dû, en prenant son poste, cacher qu’il était juif, se déclarer « catholique et baptisé » et s’inventer une naissance, non à Vilnius, mais à Nice.


Voir en ligne : https://bernard-henri-levy.com/le-r...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil