Israël-Maroc, des affinités plus qu’électives

par Francis MORITZ © Temps et Contretemps

mardi 13 juillet 2021, par Desinfos

Le gouvernement d’alternance doit rapidement démontrer ses capacités à poursuivre la politique étrangère qui a constitué le succès de l’ex-premier ministre sous le patronage de Donald Trump, ce que revendique le Likoud et ses partisans. Dans le même temps il doit promouvoir le changement dans l’action. Yaïr Lapid, ministre des Affaires étrangères de l’alternance, a lancé une invitation à son homologue marocain. Ce n’est pas un hasard. Il y a quelques jours, le ministre qui jouit d’une aura et du respect de ses pairs, sans qui le gouvernement d’alternance n’aurait jamais vu le jour, a chargé le directeur général du ministère, Alon Ushpiz de remettre le document officiel au ministre marocain Nasser Bourita diplomate chevronné, considéré, comme l’artisan principal de la normalisation entre les deux pays.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil