Evacuation ŗ Hťbron

israelinfos.net

mercredi 8 ao√Ľt 2007

Deux familles juives habitant des maisons de l’ancien marchť arabe de la ville de Hťbron ont ťtť ťvacuťes par les forces de sťcuritť. Accueillis par des jets de projectiles et liquides divers, des centaines de policiers et gardes-frontiŤre ont ťvacuť en quelques heures les deux familles ainsi que plusieurs dizaines de jeunes gens venus les soutenir.


Voir en ligne : Lire l’ensemble de la revue de presse de « israelinfos.net »

Vingt-sept personnes ont l√©g√®rement √©t√© bless√©es durant l’op√©ration qui s’est n√©anmoins d√©roul√©e sans affrontements violents. Les policiers ont √©galement d√©truit les autres appartements inoccup√©s de l’ancien march√© afin d’√©viter que de nouvelles familles ne s’y installent. « Il est honteux que le gouvernement se conduise de cette fa√ßon, et nous reviendrons jusqu’√† ce que ce soit autoris√© » a affirm√© Noam Arnon, porte parole de la communaut√© juive de la ville.

L’ann√©e derni√®re, les habitants occupant les √©choppes de l’ancien march√© palestinien ferm√© par Tsahal, avaient accept√© de quitter les lieux apr√®s un accord avec l’arm√©e qui leur assurait le droit d’y revenir dans les trois mois, de mani√®re l√©gale. Deux familles, protestant contre le non-respect de cet accord annul√© par le conseiller juridique du gouvernement Meny Mazouz, avaient alors d√©cid√© de revenir sur les lieux avant de recevoir dimanche dernier un ordre d’√©vacuation sous quarante huit heures.

Il s’agit de maisons appartenant √† l’Etat et construites sur des terres juives dont les propri√©taires avait √©t√© chass√©s apr√®s le pogrome de 1929 dans la ville des Patriarches, qui avait fait plus de 60 morts juifs.
 
Par ailleurs la justice militaire a condamn√© lundi √† des peines de deux √† quatre semaines de prison ferme, douze soldats qui ont refus√© de participer √† « l’expulsion de juifs de leurs maisons ».

« La question essentielle n’est pas l’insoumission de ces valeureux soldats mais de savoir si Isra√ęl veut ou non rester √† H√©bron », a d√©clar√© le rabbin Shlomo Aviner, connu pour son refus de soutenir la d√©sob√©issance militaire. Le ministre de la d√©fense Ehud Barak a de son cot√© vivement critiqu√© les soldats insubordonn√©s, et a rappel√© que seuls les officiers √©taient habilit√©s √† d√©cider des ordres militaires, faisant allusion √† d’autres autorit√©s rabbiniques ayant explicitement appel√© les soldats √† ne pas participer √† cette √©vacuation.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil