Les ’’jolies colonies de vacances’’ du Hamas !

Claire Dana Picard | Arouts 7

mardi 7 août 2007

Le Hamas a beau avoir été désigné comme l’ennemi public numéro un, que ce soit en Israël ou dans le monde, il jouit d’une popularité croissante dans la bande de Gaza où il a étendu sa souveraineté absolue après avoir pris le dessus sur une autre organisation terroriste, le Fatah d’Abou Mazen.


Voir en ligne : Lire sur le site de : http://a7fr.net/

Et en vue de renforcer encore le soutien dont il bénéficie au sein de la population locale, le Hamas a décidé d’animer sur place, pendant l’été, une centaine de centres aérés pour enfants. Des dizaines de milliers de jeunes participent chaque jour aux activités qui leur sont proposées et s’imprègnent de l’enseignement qui leur est prodigué, basé sur les principes de la « résistance islamique », termes plus élégants pour parler du terrorisme. Ils sont ainsi endoctrinés, apprenant ce qu’est l’Islam extrémiste dont on connaît malheureusement les aspirations.

Un membre de l’organisation terroriste a indiqué au site Ynet que le Hamas attachait une grande importance à ces centres aérés qui, soulignons-le, sont gratuits. « Ces enfants formeront à l’avenir l’armée du Hamas, a-t-il précisé. Ceux qui pensent qu’il faut détruire notre mouvement sont invités à venir voir sur place cette Å“uvre grandiose qui prépare des dizaines de milliers de militants pour les années à venir ».

Ces activités récréatives sont organisées partout, que ce soit dans les cours des écoles, sur les plages ou dans les champs. N’ayant pas de problèmes d’argent, l’organisation terroriste peut se permettre d’engager de nombreux moniteurs, de proposer un large éventail d’activités, et de donner aux enfants une nourriture riche et saine.

Au Hamas, on ne cache pas les réelles intentions de l’organisation terroriste qui voit l’avenir à long terme. « Ces enfants deviennent des militants du mouvement. Nous envoyons les bons éléments à des séminaires plus poussés, on les prépare à suivre des études universitaires. Le monde parviendra peut-être à affaiblir le Hamas mais il ne réussira pas à l’effacer. Le Hamas est l’avenir des Palestiniens, du moins à Gaza, pour le meilleur comme pour le pire ».


Les textes

Mots-clés

Accueil