Vel d’Hiv’ : Richard Prasquier, le président du Crif, parle de mémoire et d’avenir

lundi 23 juillet 2007

Il faut poursuivre le travail de mémoire sur la Shoah parce que c’est aussi un « travail pour l’avenir », a dit dimanche le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) au cours de la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv à Paris.« L’enseignement de la Shoah, c’est un travail pour l’avenir, un travail pour le type de cité que nous voulons promouvoir », a-t-il dit, en insistant sur la nécessité de montrer « avec précision ce que fut la Shoah et afin d’éviter les amalgames ».


Voir en ligne : La suite sur : http://www.lemonde.fr/


Les textes

Mots-clés

Accueil