L’Autriche offre une prime pour la capture des criminels nazis Aloïs Brunner et Aribert Heim

Laurence Monnot | Le Monde

samedi 21 juillet 2007

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.lemonde.fr/

Plus de soixante ans après la fin de la seconde guerre mondiale, le ministère de la justice autrichien offre une prime de 50 000 euros pour des informations pouvant conduire à l’arrestation d’Aloïs Brunner, membre des SS qui fut le chef du camp de Drancy et l’un des responsables de la déportation des juifs de France, et d’Aribert Heim, médecin du camp de Mauthausen.



Les textes

Mots-clés

Accueil