A propos de l’antisťmitisme

par Monette Bohrmann

jeudi 19 juillet 2007

Que signifie « Ítre plus fidŤle ŗ IsraŽl qu’ŗ leur propre pays » ? Un juif d’Europe y est depuis 2000 ans quand Rome l’a fait quitter la Judťe. Il est depuis FranÁais, Allemand, Italien etc., de religion juive et reste sensible ŗ IsraŽl comme un Catholique reste sensible au Vatican.


Les Juifs ont « probablement » un trop grand r√īle dans le monde des affaires.

Relier le Juif √† l’argent existe depuis le Moyen √Ęge. Il me semble important de citer l’abb√© Gr√©goire un d√©put√© du Clerg√© aux Etats G√©n√©raux de 1789, √©lu √† la Convention et qui contribua √† faire voter les d√©crets accordant les droit civiques et politiques aux Juifs et √† l’abolition de l’esclavage . Dans son « Essai sur la r√©g√©n√©ration physique, morale et politique des Juifs, 1788. Il √©crit : »En interdisant au Juif l’exercice des arts et m√©tiers, les gouvernements ont limit√© l’objet de son travail, li√© ses bras et par l√† l’on forc√© √† devenir commer√ßant
Etre commerçant correspond donc à la situation économique des Juifs au Moyen Age. La solution pour vivre était donc de faire du commerce, ne pouvant acquérir une terre pour être cultivateur ou élever des animaux.

« responsables de la mort du Christ ».

R√©alit√©s de l’√©poque : le Christ √©tait un Juif qui troublait le quotidien et ce sont les Romains, dirigeant la r√©gion, qui l’ont crucifi√©. Les Romains utilisaient la crucifixion (ce qui est impensable dans le juda√Įsme) comme peine de mort pour ceux qui n’avaient pas le statut de citoyen. Puis J√©sus devint le Christ ce qui signifie « Messie », concept du monde juif √† l’√©poque et qui persiste.

L’antis√©mitisme existe toujours

Le 16 aout 2006 fut √©crit √† l’ext√©rieur des boites √† lettre d’une maison de l’Esplanade √† Strasbourg :
- Juifs assassins sinon complices.
et dans l’entr√©e √† c√īt√©
- Méfiés vous des Juifs.

Le 11 octobre 2006 est marqu√© sur le mur du dispensaire du centre Neuro Chimie de Strasbourg :
- ISRAEL PUTE

√† quand le respect de l’Autre « l’amour du prochain » ?


Les textes

Mots-clés

Accueil