Les tergiversations de Bennett

Par Jacques BENILLOUCHE | Temps et Contretemps

samedi 3 avril 2021, par Desinfos

Naftali Bennett était parti très fort au début de la campagne électorale, atteignant parfois 16 sièges dans les sondages mais il s’est progressivement effondré au fur et à mesure qu’il laissait planer le doute sur ses intentions véritables. Il semble que les électeurs l’aient sanctionné pour le manque de courage dont il a fait preuve. Il voulait garder toutes les opportunités ouvertes contrairement à Gideon Saar qui, en raison de ses convictions, a annoncé très vite la couleur, à savoir son refus d’entrer dans un gouvernement sous la férule de Netanyahou. Ses adversaires l’avaient même raillé en prétendant qu’il était un cheval de Troie et que voter pour lui signifiait voter pour le premier ministre. Ses critiques à l’égard de Netanyahou semblaient donc une figure de style car il avait choisi de ne pas décider en attendant l’évolution de la situation.


Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil