Rika Zaraï est morte ; elle laisse un bouquet de chansons impérissables

Le Figaro.fr

mercredi 23 décembre 2020, par Desinfos

La chanteuse, décédée mercredi à 82 ans, a marqué la chanson franco-israélienne, s’illustrant aussi bien sur les célèbres titres de son pays natal que dans la langue de celui qui l’a vu devenir une star.
La chanteuse israélienne Rika Zaraï, Rika Gozman de son vrai nom, s’est éteinte mercredi à l’âge de 82 ans. Née le 19 février 1938 à Jérusalem d’un père Russe et d’une mère Polonaise, elle s’était rendue en France pour poursuivre son rêve de chanteuse, rencontrant l’un après l’autre Bruno Coquatrix, Eddie Barclay et Charles Aznavour, qui lui écrira deux chansons, Le Temps et Et pourtant.


Voir en ligne : https://www.lefigaro.fr/musique/rik...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil