Pourquoi troquer la plume pour l’action ?

Albert Capino

lundi 25 juin 2007

Dans un pays atteint par la « débattite » aiguë (il suffit pour s’en convaincre de regarder la TV), beaucoup se sont persuadés qu’en intervenant sur des forums, en écrivant au courrier des lecteurs, en téléphonant aux rédactions, ils vont ainsi contribuer à influer sur la tournure des événements.


Dans un pays atteint par la "débattite" aiguë (il suffit pour s’en convaincre de regarder la TV), beaucoup se sont persuadés qu’en intervenant sur des forums, en écrivant au courrier des lecteurs, en téléphonant aux rédactions, ils vont ainsi contribuer à influer sur la tournure des événements.


Les plus inventifs créeront un blog, les plus courageux leur site, qu’ils alimenteront régulièrement avec des articles et les réactions qu’ils suscitent.

 

Bien.

 

De ce fait, tous ceux qui cliquent, surfent et envoient régulièrement des mails – c.à.d. un tout petit pourcentage de la population - sont convaincus qu’ils contribuent activement à faire avancer le schmilblick. 

 

Mais vient l’heure des bilans.  J’ai constaté à cette occasion que - même si nous représentons un potentiel non-négligeable – nous nous agitons pour la plupart dans tous les sens, en y mettant tout notre coeur, notre énergie et beaucoup de notre temps pour rien... ou si peu de chose !

 

Je dois relativiser il est vrai : il y a de belles réunions (outre la "débattite", la France est aussi atteinte de "réunionnite"), des conférences, des lettres de diffusion et encore des sites.  Qui, pour certains, ne durent que le temps des roses...

 

Sans diminuer la valeur des efforts déployés et de quelques succès remarquables, il faut bien admettre le résultat : on n’empêchera pas les guerres, la terreur, la haine, le racisme, l’injustice et le flot de victimes qui en découlent, qu’avec des mots.

 

À la question que tant se posent : “Mais, que peut-on faire ?” je réponds agissons sans attendre : commencez par ouvrir le document “Action.pdf” en pièce jointe, puis cliquez directement sur les liens qui l’accompagnent [ou voir ci-dessous]


Albert Capino


La liste des organisations d’entre-aide est longue et si Internet peut servir à quelque chose, c’est bien à ça !

No money, no shelters - Israel Activism, Ynetnews

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3416152,00.html

Urgence Sdérot

http://www.aujf.org/mail/100il/sderot/index.htm

NATAL - The Israel Center for Victims of Terror and War

http://www.natal.org.il/eng/eindex.aspx

MAGEN DAVID ADOM

http://www.mdais.org/main/siteNew/index.php

VOLONTARIAT

http://www.ruachtova.org/

OneFamily Fund - Rebuilding the Shattered Lives of Israel's Terror Victims

http://www.onefamilyfund.org/

LIBI- The Fund for Strengthening Israel's Defense

https://secure.jpost.com/Libi/order2.html

ILAN HOMEPAGE

 http://www.geocities.com/ilanisrael2001/english.html


(vous trouverez aussi de nombreuses autres adresses par exemple sur :

http://www.desinfos.com

http://www.debka.com

 http://www.jpost.com

 

 ... Et tant d’autres : il n’y a que l’embarras du choix !)


Les textes

Mots-clés

Accueil