Alain Finkielkraut : « L’ennemi ne nous pardonne pas d’être ce que nous sommes »

Jean-Claude Poizat, Vincent Citot

vendredi 30 octobre 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.cairn.info/revue-le-phi...

LE PHiLOSOPHOiRE : Alain Finkielkraut, vous êtes considéré comme un penseur politique, c’est-à-dire à la fois, comme un penseur du politique et aussi comme un penseur impliqué (pour ne pas dire « engagé » puisque vous récusez le terme, du moins pris au sens sartrien) dans la vie politique. A ce titre, il peut paraître surprenant de vous interviewer sur la question de la religion. En réalité, cet interview portera plutôt sur la question politico-religieuse — sur l’articulation du politique et du religieux — mais peut-être apprendrons-nous aussi, à la marge, quelle conception du politique et quelle conception de la religion peuvent se dégager de votre réflexion et de vos analyses.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil