Des « pavés de la mémoire » ou Stolpersteine, à Magdebourg

Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah-Amicale d’Auschwitz par Marie Paule Hervieu

vendredi 23 octobre 2020, par Desinfos

Ces pavés rappellent l’existence de la famille Gryncajgier qui a fui la Pologne, puis l’Allemagne nazie, pour finalement être déportée de France à l’été de 1942.
L’histoire de cette famille de Juifs d’origine polonaise a été étudiée par des chercheurs ayant travaillé sur le livre des Klarsfeld « Terminus Auschwitz », les archives de la synagogue et de l’état civil de Magdebourg, ainsi que les documents présents à l’Institut Yad Vashem. Elle a aussi été honorée par l’AMEJD du 11e, avec la pose d’une plaque rappelant la mémoire de deux adolescentes déportées, sur les murs de leur école de filles du 14 rue Titon (Paris 11e).


Voir en ligne : https://www.cercleshoah.org/spip.ph...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil