La Fête du Mensonge

Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

jeudi 30 juillet 2020, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.shalom-israel.info/++cs_INTERRO++p=7296

Incroyable comme le mensonge peut être mis à l’honneur et banalisé, par la voie des médias, du religieux, et du politique. La Fête de l’Aïd Al-Adha, appelé aussi la « Grande Fête » (Aïd el-Kebir), est la plus importante des fêtes musulmanes.
Cette fête commémore la force de la foi d’Ibrahim (Abraham dans la tradition judéo-chrétienne) à son Dieu, symbolisée par l’épisode où il accepte de sacrifier, sur l’ordre de Dieu, son fils Ismaël/Ishmaël (Dieu entend).
Mais quel mensonge, quel subterfuge incroyable ! La religion de l’Islam est arrivée, ou a été créée, au VIIe siècle après le début de l’Eglise, et 27 siècles après la vie d’Abraham à qui, la Bible le dit clairement, Dieu a demandé expressément de placer son fils Isaac/Yits’haq sur l’autel pour le sacrifier (la ligature d’Isaac dans la pensée juive).



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil