Direction du parti travailliste : Ayalon et Barak qualifiés, Peretz battu

lundi 28 mai 2007

Le ministre israélien de la Défense Amir Peretz a été battu lundi pour la direction du parti travailliste face à l’ancien chef du Shin Beth (le service de sécurité intérieure) Ami Ayalon et l’ex Premier ministre Ehud Barak, selon la deuxième chaîne de télévision. M. Peretz n’a obtenu que 19% des suffrages parmi les quelque 110.000 membres du parti travailliste, alors M. Ayalon est crédité de 39% des voix soit un pour cent de moins que les 40% nécessaire pour l’emporter au premier tour. M. Barak (bien M. Barak) a pour sa part obtenu 36%, selon un sondage réalisé à l’issue du scrutin.


Si ces résultats se confirment, un deuxième tour sera organisé dans deux semaines entre MM. Barak et Ayalon.

Selon une estimation de la télévision publique, M. Peretz n’a obtenu que 17% face à MM. Barak (38%) et Ayalon (36%).

Ce scrutin au sein du parti travailliste, un pilier de la coalition au pouvoir en Israël, pourrait décider du sort du gouvernement du Premier ministre Ehud Olmert, chef de Kadima, un parti centriste.

Ehud Barak et Ami Ayalon ont appelé M. Olmert à démissionner à la suite de la publication d’un rapport accablant sur sa gestion de la guerre au Liban contre le mouvement chiite Hezbollah l’été dernier.

M. Ayalon, a menacé, en cas de victoire, de quitter la coalition gouvernementale si M. Olmert se maintenait à son poste, alors que M. Barak qui aspire à devenir le prochain ministre de la Défense a affirmé qu’il pourrait assumer ce poste « Ã  titre provisoire » dans un gouvernement qui resterait dirigé par M. Olmert.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil