La France et les Territoires palestiniens (on ne prend pas le mÍme mais pour l’instant Áa continue ...)

MinistŤre FranÁais des Affaires ťtrangŤres

lundi 21 mai 2007

La France condamne fermement la poursuite des tirs de roquettes ŗ partir de Gaza et appelle les diffťrents groupes palestiniens ŗ respecter le cessez-le-feu conclu le 26 novembre avec les autoritťs israťliennes. Alors que la situation est trŤs volatile dans les Territoires palestiniens et face ŗ l’accroissement prťoccupant du nombre de victimes civiles, nous appelons les autoritťs israťliennes ŗ la plus grande retenue pour ne pas entrer ŗ nouveau dans le cycle stťrile de la violence. Nous les encourageons ŗ reprendre la voie du dialogue.


« R√©ponses ... » du porte-parole du minist√®re des affaires √©trang√®res, Jean-Baptiste Matt√©i (inchang√©) √† des questions pos√©es lors du point de presse du 21 mai 2007 :

(Quelle est la r√©action de la France face aux menaces d’un ministre isra√©lien de ’’liquider √† la premi√®re occasion’’ Khaled Meshal, un des signataires des accords de La Mecque qui ont permis la cr√©ation du gouvernement d’union nationale entre le Hamas et le Fatah ?)

Nous avons pris note de ces déclarations.

Je vous rappelle que la France condamne de fa√ßon constante la pratique des ex√©cutions extra-judiciaires, contraire au droit international. Ce type de pratique ne fait que renforcer les √©l√©ments les plus radicaux √† un moment o√Ļ il faut, au contraire, renforcer la position des partisans d’une solution n√©goci√©e.

(M. Kouchner s’est manifest√© hier √† propos des √©v√©nements √† Tripoli, qui ont provoqu√© quarante morts. Est-ce qu’il compte s’exprimer au sujet de la situation en Palestine, o√Ļ nous comptons plusieurs morts par jours et quelle politique compte-il mener pour all√©ger la souffrance de la population palestinienne qui est au bord d’une catastrophe humanitaire, selon les responsables humanitaires ?)

Je vous renvoie √† la d√©claration que je viens de faire sur la situation au Proche-Orient (o√Ļ ?). Vous connaissez l’attachement de la France √† la recherche d’une solution juste et durable pour la cr√©ation d’un Etat palestinien.

Cette question a √©t√© √©voqu√©e par M. Kouchner avec M. Solana ce matin, avant la visite que ce dernier entreprend dans la r√©gion.

(Selon l’ONU neuf Palestiniens sur dix vivent sous le seuil de pauvret√© et le directeur de l’UNRWA, M. Ging, a appel√© √† une aide d’urgence aux Palestiniens. Que peut faire la France pour convaincre ses partenaires europ√©ens de reprendre l’aide directe ? Cet appel pourrait-il inciter les pays favorables √† la reprise de l’aide directe √† verser une aide d’urgence, m√™me √† titre d’effort group√© ou bilat√©ral ?)

Nous continuons de plaider aupr√®s de nos partenaires europ√©ens en faveur d’une reprise de l’aide directe et nous le ferons notamment lors du prochain Conseil Affaires g√©n√©rales et Relations ext√©rieures, qui se tiendra le 18 juin. Les √©l√©ments que vous mentionnez militent en ce sens.

(Quel a √©t√© le message de M. Kouchner √† M. Solana qui entame une tourn√©e au Proche-Orient ?)

L’entretien a √©t√© l’occasion de faire le point avant la tourn√©e de M. Solana, en particulier sur la situation dans les Territoires palestiniens et au Liban.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil