L’artiste Rafi Lavie meurt à 70 ans

Jerusalem Post édition française

mercredi 9 mai 2007

L’artiste Rafie Lavie, artiste et figure influente de l’anti-establishment, est morte d’un cancer lundi 7 mai à l’âge de 70 ans. Professeur de longue date dans des institutions telles que le Beit Berl et l’académie d’art de Ramat Hasharon, Lavie était considéré comme un fondateur de « l’école de Tel-Aviv », un style artistique partiellement basé sur l’idée de d’éviter ou de corrompre l’image sioniste affichée et exagérée de ses prédécesseurs.


Lavie exerçait une influence importante sur les arts de la scène israélienne dans les débuts des années 1960, et bien qu’il a rejetté une candidature pour des prix prestigieux - parmi lesquels le prix d’Israël -, cet artiste a cependant été reconnu au milieu de sa carrière.

Deux de ses oeuvres figurent dans la résidence du Premier ministre. Le style de Lavie représente une révolte évidente contre la géométrie claire et l’imagination pleine de couleurs de l’art israélien dans ses débuts. Lavie avait demandé de ne pas organiser de funérailles, donnant son corps à la science.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil