Un Israélien grièvement blessé par des terroristes

Claire Dana Picard - Arouts 7

lundi 7 mai 2007

Un Israélien a été grièvement blessé en fin de matinée par des terroristes qui ont ouvert le feu dans sa direction à partir d’une voiture qui a ensuite poursuivi tranquillement sa route. Cette attaque a été perpétrée au nord de la localité de Modiin Illit, en zone B, c’est-à-dire soumise au contrôle sécuritaire d’Israël mais dont la gestion communale est assurée par l’Autorité palestinienne.


Voir en ligne : Lire en ligne sur : http://a7fr.net/

La victime, qui était un agent de la sécurité travaillant pour une société livrant du carburant aux Palestiniens, a été atteinte à la tête et à la jambe. Le blessé a réussi, malgré son état, à arriver par ses propres moyens au poste de contrôle de Naalin. Il a ensuite été transporté à l’hôpital Shiba de Tel Hashomer.

Les terroristes ont pris la fuite et l’armée a ratissé le secteur pour tenter de retrouver leurs traces. D’après des témoignages recueillis sur place, les assaillants étaient au nombre de trois et circulaient à bord d’une voiture de marque Mazda. La branche armée du Fatah, les brigades d’El Aksa, a déjà revendiqué cet attentat.

Mis à part cette nouvelle agression, les terroristes de la bande de Gaza poursuivent impunément leurs tirs sur le Néguev occidental. Depuis ce matin, ils ont tiré au moins quatre roquettes qui ont fort heureusement atterri dans des terrains inhabités et n’ont fait aucun blessé. Shabbat matin, une roquette s’est abattue sur le toit d’une maison de Sdérot, causant de graves dégâts. Fort heureusement, la famille ne se trouvait pas chez elle au moment de l’attaque et a donc été épargnée.

Parallèlement à toutes ces attaques, les affrontements inter palestiniens continuent. Le garde du corps de Maged Abou Shimla, membre du parlement palestinien affilié au Fatah, a été abattu à Rafiah et six autres Palestiniens ont été blessés, lors d’un accrochage avec des « hommes armés ». Maged Abou Shimla est le « secrétaire général » des Tanzim, groupe terroriste du Fatah, dans la bande de Gaza.

Ces violences ont eu lieu à proximité du siège de l’UNRWA, organe de l’Onu chargé de l’aide aux Palestiniens. Le garde du corps, Soleiman A-Shaar, a été atteint lors d’un échange de tirs au cours duquel des enfants ont également été blessés.

Vendredi dernier, un bébé palestinien de 7 mois a été grièvement blessé par des tirs de terroristes lors d’une rixe entre bandes rivales au camp de réfugiés de Djébalia. En outre, un engin piégé a explosé devant l’entrée de la maison d’un chef du Hamas et un terroriste du Fatah a essuyé des coups de feu. Tous ces incidents n’ont, bien entendu, pas été dénoncés à l’étranger étant donné qu’il s’agit d’affrontements inter palestiniens et non d’actions préventives ou défensives de Tsahal.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil