La cyberattaque d’Europol contre les sites jihadistes a perturbé des opérations du renseignement français

Zone Miltaire

jeudi 5 décembre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.opex360.com/2019/12/04/l...

Le 25 novembre, l’Office européen de police [EUROPOL] se félicitait d’avoir mené à bien une cyberattaque massive ayant permis de désactiver 26.000 comptes, sites et canaux utilisés par la mouvance jihadiste pour faire sa propagande. Même l’agence Amaq, qui relaie les messages de l’État islamique [EI ou Daesh] avait été affectée.
L’opération d’Europol, conduite avec le soutien du procureur fédéral belge, s’était notamment concentrée sur l’application de messagerie chiffrée Telegram, très prisée des jihadistes.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil