Jacob Kaplan, un rabbin dans l’enfer de Verdun

Alain Granat | JewPop

lundi 11 novembre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://jewpop.com/portraits/jacob-...

En 1914, les juifs de France se mobilisent pour la défense de leur patrie. Sur 180 000 citoyens français juifs, 36 000 (dont 14 000 venus d’Algérie) combattront sur le front, rejoints par 8500 juifs étrangers. Parmi ces soldats, un jeune séminariste dont le nom reste indissociable de l’histoire de la communauté juive française du XXème siècle, Jacob Kaplan.
Entré au séminaire israélite de la rue Vauquelin en 1913, Jacob Kaplan, né à Paris le 7 novembre 1895 dans une famille originaire de Minsk, en Lituanie, est mobilisé en décembre 1914, alors qu’il vient d’avoir 19 ans.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil