Le dilemme des braves gens

par Michèle MAZEL

lundi 7 octobre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...

C’est un scénario qui se répète trop souvent en France. Cela commence par un crime – meurtre ou attentat. Immédiatement, et dans un réflexe quasi-pavlovien, autorités et médias entonnent en chœur que rien, absolument rien ne permet d’envisager une quelconque piste terroriste et d’ailleurs il n’est pas question de faire intervenir le parquet anti-terroriste. Et puis petit à petit cette belle assurance s’effrite. On commence à évoquer une radicalisation « d’origine récente » puis on passe à des détails plus concrets avant de déterminer avec le même aplomb qu’il s’agit bien d’un acte terroriste.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil