Le Royaume-Uni a relevé le niveau d’alerte pour ses militaires

LAURENT LAGNEAU | Zone Militaire

samedi 18 mai 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.opex360.com/2019/05/16/l...

Numéro deux de l’opération Inherent Resolve [OIR], c’est à dire de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, le général britannique Chris Ghika a pris le contre-pied de Washington, qui fait état depuis plusieurs jours de « signaux clairs » de préparatifs iraniens en vue d’une attaque contre les intérêts américains au Moyen-Orient.
Ainsi, lors d’une télé-conférence depuis Bagdad, le 14 mai, le général Ghika a affirmé qu’il n’y avait « pas d’aggravation de la menace posée par les forces pro-iraniennes en Irak et en Syrie ». Et d’ajouter : « Nous n’avons constaté aucun changement dans la posture ou le déploiement du Hachd al-Chaabi » [le mouvement paramilitaire irakien dominé par les milices chiites, ndlr] ». « Nous espérons et nous nous attendons à ce que cela continue », a-t-il ajouté.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil