« L’État juif » Sionisme, postsionisme et destins d’Israël

Yoram Hazony | éditions de l’éclat

lundi 26 février 2007

L’Etat d’Israël s’est établi, il y a moins de 60 ans, partiellement sur un modèle dessiné à grands traits par Theodor Herzl dans son livre L’Etat juif.


Mais, depuis les origines du mouvement sioniste, la question d’un « État juif » a fait l’objet d’un très vif débat qui a pris un tour nouveau ces dernières années avec l’émergence du mouvement « post-sionisme » et les thèses des « nouveaux historiens », largement relayées par l’opinion internationale. Israël est-il alors sur le point de rompre définitivement avec son identité en tant qu’Etat juif ? C’est ce que semblent annoncer ses « élites intellectuelles » en mal de « normalité ». Le livre de Yoram Hazony est le premier ouvrage d’envergure sur les tenants et les aboutissants de cette « prophétie normalisatrice », qui trouve son origine bien en-deçà de la création de l’État et remet paradoxalement en question le droit du peuple juif à revenir dans sa propre histoire, tel qu’il fut énoncé par Herzl et mis en oeuvre par David Ben Gourion et les fondateurs de l’État.

Yoram Hazony est le fondateur du Centre Shalem à Jérusalem, centre de recherches et d’études en sciences politiques et sociales. Il y dirige actuellement l’Institut de philosophie, politique et religion, et est rédacteur en chef de la revue Azure. Il contribue par ailleurs régulièrement à des revues et journaux tels que The New York Times, The New Republic, Commentary, et Ha’aretz.

Il est l’auteur de The Jewish State : The Struggle for Israel’s Soul (Basic Books and the New Republic, 2000, dont les éditions de l’éclat publient aujourd’hui une traduction française) et The Dawn : Political Teachings of the Book of Esther (Shalem Press, 2000). Avant de fonder le Centre Shalem en 1994, Yoram Hazony était membre du comité éditorial du Jerusalem Post. Il a fait partie de la délégation israélienne à la Conférence de Paix de Madrid. Hazony est diplômé de Princeton University et docteur en philosophie politique à Rutgers University. Il vit à Jérusalem avec sa femme et leurs sept enfants.


Les textes

Mots-clés

Accueil