Déjà en Janvier 2003, le Hamas et le Jihad islamique avait renoncé à reconnaître l’OLP comme représentant des Palestiniens

Xinhua

samedi 6 décembre 2003

Le Mouvement de résistance islamique palestinien (Hamas) et le Jihad islamique (guerre sainte) ont refusé lundi de reconnaître l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) comme représentant du peuple palestinien, a-t-on appris de sources palestiniennes.


Les deux organisations ont déclaré qu’une autre administration politique devait prendre la relève de l’Autorité nationale palestinienne (ANP) pour diriger les Palestiniens, selon les sources.

Elles ont révélé que les négociations des 12 formations politiques palestiniennes, qui ont débuté vendredi au Caire, capitale égyptienne, n’ont pas connu, jusqu’à maintenant, de résultats probants.

Les représentants du Hamas et du Jihad ont constaté que leurs engagements à mettre un terme aux attentats contre les civils israéliens ne seraient pas annoncés tant que le gouvernement israélien n’accepterait pas les demandes palestiniennes.

Le centre médiatique palestinien, dirigé par le ministère palestinien de l’Information a affirmé, lors d’un communiqué, que le Hamas et le Jihad islamique avaient refusé un accord de cessez- le-feu pour un an avec Israël, ajoutant qu’ils n’ont pas accepté non plus, à l’issue des négociations, la déclaration reconnaissant l’OLP comme l’âme et le représentant légitime du peuple palestinien.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil