L’indice de popularité de la Suisse au plus bas parmi les Palestiniens

vendredi 5 décembre 2003

3000 opposants à l’Initiative de Genève ont manifesté à Naplouse à l’appel du Hamas. Ils ont brûlé un drapeau suisse et des effigies des promoteurs de ce plan de paix, les ex-ministres palestinien Yasser Abed Rabbo et israélien Yossi Beilin.


C’est la première fois que des Palestiniens brûlent un drapeau suisse, ce traitement étant d’habitude réservé aux bannières des Etats-Unis et d’Israël.

La Suisse a fourni une aide logistique et financière aux discussions ayant abouti à la rédaction de l’’Initiative de Genève. Certaines des réunions préparatoires se sont tenues à Genève.

Les manifestants ont également mis le feu à un drapeau américain et à un cercueil portant l’inscription « Initiative de Genève ». Selon les banderoles brandies par les manifestants, l’Initiative de Genève est « un grand complot » et « un grand crime ».

« L’Initiative de Genève est la chose la plus grave qui arrive à la cause palestinienne depuis la déclaration Balfour », a lancé à la foule un chef local du Hamas, Adnane Asfour.

Le secrétaire au Foreign Office britannique Arthur James Balfour avait annoncé le 2 novembre 1917 que Londres envisageait favorablement l’établissement d’un « foyer national » pour le peuple juif en Palestine.

« Les signataires de cette Initiative doivent être traduits en justice », a lancé M. Asfour. L’Initiative, qui a été solennellement lancée lundi, apporte des solutions aux principales questions en suspens dans le conflit israélo-palestinien. Elle propose notamment que les Palestiniens renoncent de facto au « droit au retour » des réfugiés de 1948 en Israël.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil