Après Pittsburgh, Edouard Philippe se veut ferme face à l’antisémitisme

Times of Israel - en français

mercredi 31 octobre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : https://fr.timesofisrael.com/apres-...

Devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre français a réitéré sa volonté de « ne rien laisser passer » face aux actes antisémites
Le 30 octobre, le Premier ministre Edouard Philippe a pris la parole lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale pour évoquer l’antisémitisme en France au lendemain de l’attentat de Pittsburgh qui a causé la mort de 11 personnes juives.
« La pire des choses, ce serait de se résigner, de ne pas voir, de ne pas dire, de ne pas reconnaître, et de penser qu’on ne peut rien faire, » a affirmé Edouard Philippe.
« La pire des choses, ce serait de se résigner, de ne pas voir, de ne pas dire, de ne pas reconnaître, et de penser qu’on ne peut rien faire, » a affirmé Edouard Philippe.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil