Arafat contre le Boycott...

Serge Mazouz

lundi 1er décembre 2003

Dans son dernier rapport, le Palestine Investment Fund (PIF), le Fonds d’investissement palestinien. , révèle que Yasser Arafat a maintenu un investissement de 8 millions de dollars dans une société de capital-risque israélienne.(Le Monde du 27/11/2003).


Ainsi après 3 ans d’Intifada, Arafat persiste à faire confiance à une société israélienne pour gérer ses fonds d’investissements.

Que vont penser les zélateurs de la cause palestinienne appelant au boycott des produits israéliens sous la houlette du sinistre CAPJO ou encore de ces présidents d’Université , tels l’inénarrable Gilbert Béréziat , Président de Paris VI , qui appelaient honteusement à un moratoire des relations scientifiques entre Universités françaises et israéliennes ?

Les partisans de la rupture de toute relation commerciale, scientifique ou intellectuelle avec Israël seraient donc plus pro-palestinien qu’Arafat lui-même ? Voir...

Nos petits militants anti-israéliens feraient ainsi preuve d’un zèle dont les dirigeants palestiniens devraient s’inspirer... à moins que cette affaire ne démontre une fois de plus la mauvaise foi et l’ignorance des faits dont font preuve les milieux anti-sionistes français et étrangers, se retrouvant ainsi en pleine contradiction avec ceux-là même qu’ils prétendent défendre...


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil