Israël dément une information britannique sur un éventuel plan d’attaque contre les installations nucléaires iraniennes

lundi 8 janvier 2007

Israël a démenti dimanche un rapport britannique selon lequel il aurait élaboré un plan secret destiné à attaquer à l’arme tactique nucléaire les installations d’enrichissement d’uranium de l’Iran.


La porte-parole du Premier ministre israélien Ehud Olmert, Miri Eisin, a indiqué que les informations données par le journal britannique The Sunday Times étaient « totalement fabriquées » et que le journal n’avait indiqué aucune source spécifique pour les nouvelles qu’il mentionnait.

Citant des sources qu’il qualifiait venir de Tsahal, The Sunday Times a affirmé que deux escadrons de l’Armée de l’air d’Israël avaient été entraînés pour attaquer à l’arme nucléaire une usine d’enrichissement à Natanz.

Par ailleurs, deux autres sites, à savoir une usine à eau lourde à Arak et une usine de conversion d’uranium à Isfahan, seraient visés par des bombes conventionnelles, selon la même source.

Tsahal n’a fait aucun commentaire sur cette information jusqu’ici.

De son côté, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Mohammad-Ali Hosseini a affirmé, suite à la publication de l’information du journal britannique, que tout mesure à l’encontre de l’Iran ne resterait pas sans réponse et que « les auteurs d’attaques regretteraient sans tarder l’action », a rapporté l’agence de presse iranienne IRNA.

En ce qui concerne le Premier ministre israélien Ehud Olmert, il a minimisé, vendredi, la possibilité d’une action militaire israélienne contre l’Iran.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil