Le Fatah rompt le dialogue avec le Hamas accusé de « meurtres de sang-froid »

AP

samedi 6 janvier 2007

Voir en ligne : Lire sur : http://www.corusnouvelles.com/

La rencontre Abbas-Haniyeh n’y aura rien changé. Malgré l’appel au calme lancé dans la matinée par les deux dirigeants palestiniens rivaux, le Fatah a décidé vendredi de rompre tout dialogue avec le Hamas en l’accusant du « meurtre de sang-froid » de plusieurs de ses responsables et sympathisants.
Cette rupture fait suite à l’assassinat du colonel Mohammed Ghayeb, membre du Fatah et haut responsable des services de sécurité palestiniens, lors d’une attaque lancée jeudi par des activistes du Hamas contre son domicile à Jebaliya, dans la Bande de Gaza. Sept de ses gardes du corps ont également été tués dans cette opération.



La revue des infos

Mots-clés

Accueil