La réunion sur la « feuille de route » de Londres est une « couverture » pour des pourparlers de haut niveau

Par Akiva Eldar et Sharon Sadeh, Correspondantsde Haaretz

vendredi 28 novembre 2003

La réunion en Grande-Bretagne entre des officiels israéliens et palestiniens, qui a commencé mercredi, est en réalité une couverture pour une réunion entre le député du Likoud Omri Sharon, un des confidents les plus proches du Premier Ministre Ariel Sharon (et son fils) et un représentant de Yasser Arafat.


En attendant, une autre réunion entre des officiels israéliens et palestiniens doit commencer vendredi à Madrid en Espagne, selon un rapport de Kol Israël.

La conférence, qui inclut aussi des officiels Américains, Européens et Jordaniens, discutera d’une solution internationale du conflit Israélo-palestinien. Israël sera représenté parle député Likoud Gideon Sa’ar, les députés Travaillistes Dalia Itzik et Danny Yatom et le député arabe de la Knnesset Ahmed Tibi. Les Palestiniens seront représentés par l’ancien ministre des affaires de sécurité Mohammed Dahlan et le Ministre des Affaires Etrangères palestinien Nabil Sha’ath.

D’autres participants à la conférence de Madrid incluront l’ancien ambassadeur des Etats-Unis en Israël Martin Indyk, l’ancien représentant de l’Union européennes au Moyen-Orient Miguel Moratino et plusieurs représentants gouvernementaux espagnols, a annoncé Kol Israël.

Des sources palestiniennes seniors disent que la réunion sur la mise en oeuvre de la feuille de route soutenue par les Etats-Unis a été organisée après une demande d’Omri Sharon par l’intermédiaire de Mohammed Rashid, un homme d’affaires palestinien et confident d’Arafat, qui l’a récemment visité à Ramallah après une longue absence des territoires.

Omri Sharon, les sources le maintiennent, a recommandé que la réunion en Grande-Bretagne serve comme couverture pour des réunions secrètes entre le fils du Premier ministre et un représentant du dirigeant palestinien.

Suite à la demande, Arafat a décidé d’expédier en Grande-Bretagne Jibril Rajoub, le conseiller de sécurité nationale récemment nommé à l’Autorité Palestinienne.

Le contingent israélien inclut des Membres de la Knesset Omri Sharon (Likoud), Ephraim Sneh ( Travailliste) et Isaac Herzog (Travailliste). L’équipe palestinienne inclut le Conseiller de Sécurité nationale de l’Autorité Palestinienne Jibril Rajoub et le membre du Conseil Législatif palestinien Ziyad Abu Zayad.

Le député Travailliste Ephraim Sneh a dit que les côtés ont été invités par le gouvernement Britannique à présenter leurs positions et à discuter du conflit Israélo-palestinien. Il a décrit les pourparlers comme « pas académiques, », mais aussi pas comme des négociations officielles de paix.

« Le gouvernement à Londres et les Amis des Travaillistes d’Israël ... ont pris des dispositions pour une réunion ... dans lequel les échelons supérieurs du gouvernement Britannique dans la défense et des arènes politiques seraient capables d’voir des renseignements de première main sur la situation entre nous et les Palestiniens et ce qui peut être fait, » a dit à Kol Israël Sneh dans un interview depuis Londres.

Le Ministère des Affaires Etrangères Britannique a dit que le gouvernement n’a pas organisé les pourparlers, mais que le Ministre dupour le Moyen-Orient la Baronne Symons suivra vendredi la session.

Kol Israël a annoncé que l’on a vu Omri Sharon, qui a rencontré Yasser Arafat sur l’ordre de son père dans le passé, riant et plaisantant avec les membres de la délégation palestinienne dans le salon des VIP de l’Aéroport Ben Gurion avant que le groupe ne s’envole vers Londres.

Sneh a dit qu’Omri Sharon ne participait pas nécessairement au nom de son père. « Omri Sharon est aussi un membre de la Knesset dans son propre droit, non juste le fils de, » a dit Sneh.

Les politiciens principaux et des personnalités publiques de la Grande-Bretagne et l’Europe participeront aussi aux réunions, qui sont tenues dans le nord-ouest de Londres.

Les préparatifs des réunions ont été tenus secrets et on a demandé aux participants de ne pas discuter l’événement projeté avec les médias. L’événement de deux jours commence jeudi à 6 PM, avec des discussions se concentrant sur le processus de paix et les voies de mettre en oeuvre le plan de feuille de route.

Les réunions vont être tenues à partir de jeudi et traitrons de deux sujets : « ce qui est le rôle de la communauté internationale dans la promotion de la stabilité dans la région ; » et « quelles sont les menaces militaires clefs à la sécurité de la région ? » Vendredi, les participants discuteront de « la des mesures de confiance [qui pourraitent] faire progresser la reprise de la feuille de route, » et des voies dans lesquelles « une activité économique plus grande peut être un catalyseur pour le rapprochement politique. »

L’événement est appelé « Séminaire de Paix Rabin, » et est patronné conjointement par « Yigal Alon Educational Trust » et « l’Association des Amis des Travaillistes d’Israël. »


La revue des infos

Mots-clés

Accueil