La Suisse face à l’extermination des juifs d’Europe.

swissinfo.ch

dimanche 28 janvier 2018, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.swissinfo.ch/fre/multim...

C’est le 27 janvier 1945 que les camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz furent libérés par l’Armée rouge. Depuis le début des années 2000, l’ONU a marqué cette date pour la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. L’occasion de revenir sur l’attitude trouble du Conseil fédéral à l’égard des juifs cherchant refuge en Suisse.
Après la Deuxième guerre mondiale, les banques suisses ont refusé de divulguer les détails des comptes inactifs détenus par les victimes de l’Holocauste. Et ce pour préserver le secret bancaire. Une attitude qui a fini par déclencher un scandale international durant les années 90.
Pour y répondre, Berne a notamment institué une commission indépendante d’experts, dirigée par l’historien Jean-François Bergier chargée d’enquêter sur des aspects spécifiques du comportement de la Suisse en temps de guerre. Les travaux ont commencé en 1996 et ont duré cinq ans.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil