Etiquetage : l’Union Européenne enfermée dans sa « libération de la Palestine »

dimanche 21 janvier 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.jforum.fr/etiquetage-lue...

Le 18 janvier 2018, l’article intitulé « Etiquetage mensonger : l’avis de la DGCCRF et la communication de l’UE induisent le consommateur en erreur » critiquait les positions française et européenne, quant à l’étiquetage des produits israéliens en provenance de zone C de Judée-Samarie (Cisjordanie). Ces institutions les qualifient à tort comme provenant de « territoires palestiniens » qui seraient, de surcroît, « occupés ». Dans son commentaire, le Professeur (émérite) David Ruzié, spécialiste de Droit international, estime qu’il ne faut pas omettre l’accord UE-territoires palestiniens (le pendant de l’accord UE-Israël), qu’Israël ne peut commercialiser des produits en provenance « des territoires ne faisant pas partie d’Israël » et qu’il n’a pas le droit de les « coloniser ». En réalité, l’accord EU-OLP illustre l’attachement de l’UE au concept de « libération de la Palestine » dont elle doit impérativement se libérer.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil