Le Président D. J.Trump, Jérusalem et les Palestiniens (vidéo)

Hélène Keller-Lind

mercredi 6 décembre 2017, par Desinfos

Le 6 décembre 2017, la Maison Blanche annonce que le Président Trump fera une déclaration importante concernant Jérusalem à 13 h, heure locale, 18 h, heure française. Il semble acquis qu’il énoncera une évidence, à savoir que Jérusalem est la capitale d’Israël. Éventualité très mal accueillie dans le monde arabo musulman, qui s’était soucié de Jérusalem comme d’une guigne quand la ville était sous contrôle jordanien. Fureur des dirigeants palestiniens qui clament que cela remettrait le processus de paix en jeu, un processus qu’ils ont gelé depuis des lustres et brandissent la menace du terrorisme, leur incitation à la violence étant pourtant quotidienne.


On pourra voir la déclaration très attendue du Président D.J. Trump sur Jérusalem en direct à 13 h, heure locale ici :
https://www.whitehouse.gov/live/president-trump-gives-statement-jerusalem
Les réactions négatives à ce qui sera sans doute la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, pourtant une évidence, n’ont pas attendu confirmation. Déchaînement dans le monde arabo-musulman, en Iran notamment, la République Islamique antisémite, qui n’a de cesse de proclamer qu’elle va détruire l’État hébreu, exprimant sa fureur en annonçant, une fois encore, la libération prochaine de la Palestine.

Les dirigeants palestiniens, bien sûr, tempêtent et menacent d’initier un bain de sang, clament qu’une telle décision tuerait « le processus de paix », processus qu’ils ont enterré depuis des lustres, refusant toute offre de paix, y compris en 2008, celle d’Ehud Olmert qui leur avait proposé la quasi-totalité de ce qu’ils exigeaient » Des dirigeants qui incitent à la haine des Juifs, des Israéliens et à violence et terrorisme quotidiennement, détournant pour ce faire l’argent des contribuables des pays donateurs.

Des dirigeants qui veulent tout sauf la paix, sauf à s’approprier la totalité d’Israël, jouissant dans le cadre de la situation actuelle de fonds qu’ils dérournent largement à leur profit et d’une vie de luxe aux dépends de la population palestinienne, avec reconnaissance de la plupartd es peyx qui les reçoivent avec tous les honneurs.
Dirigeants, enfin qui ont menti effrontément au Président américain en lui affirmant publiquement que l’éducation palestinienne est une éducation à la paix. Mensonges auxquels adhèrent la plupart des chefs d’État mais qui auront fait long feu avec le Président D. J. Trump.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil