La France travaille à la tenue d’une conférence internationale sur le Proche-Orient

dimanche 12 novembre 2006

La France travaille à la tenue d’une conférence internationale sur le Proche-Orient, a affirmé le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, dans un entretien publié hier par le quotidien gouvernemental égyptien, Al-Ahram.


Attendu hier au Caire, où il devait rencontrer son homologue égyptien Ahmed Aboul Gheit, M. Douste-Blazy a aussi indiqué que la communauté internationale pourrait reprendre ses aides directes -suspendues depuis l’arrivée du Hamas au pouvoir - à un gouvernement d’union nationale palestinien qui accepterait les exigences du quartette (Russie, Union européenne, ONU, États-Unis).

Dans cet entretien, le chef de la diplomatie française a relancé l’idée évoquée en septembre par le président français Jacques Chirac d’“un projet de conférence internationale” sur le Proche-Orient.

“Nous y travaillons”, a-t-il souligné, précisant que cette question figurerait au menu de ses entretiens avec les responsables égyptiens. M. Douste-Blazy a aussi indiqué que si un gouvernement d’union nationale “qui prendrait en compte les principes du quartette (...) voyait le jour, la communauté internationale pourrait réviser sa politique en matière de contacts politiques et d’assistance directe”.

“La mise en place d’un tel gouvernement d’union nationale devrait, bien entendu, être également mise à profit pour relancer une dynamique de dialogue et de paix entre les parties”, a-t-il précisé.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil