« Le coupable, c’est celui qui provoque »

Roland Dajoux - LibertyVox

samedi 11 novembre 2006

Israël est-il victime d’un lynchage médiatique ? C’est l’avis de Roland Dajoux qui, depuis Jérusalem, nous livre ce billet d’humeur.
« Le coupable, c’est celui qui provoque »*. Ainsi s’exprimait Zinédine Zidane, le sportif préféré des Français, pour expliquer son coup de tête contre un joueur italien lors de la Coupe du monde le 9 juillet 2006 à Berlin. L’opinion publique française et les plus hautes autorités de l’Etat avaient alors accepté cette excuse et pardonné sa réaction brutale et « disproportionnée ».


Voir en ligne : Lire sur : http://www.libertyvox.com/


Les textes

Mots-clés

Accueil