L’évaluation des biens laissés par les juifs des pays d’Islam a débuté

samedi 2 décembre 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.lphinfo.com/levaluation-...

Il y a une année, la ministre en charge de l’Egalité sociale, Guila Gamliel, présentait au gouvernement son plan national de recueil de témoignages des juifs originaires des pays arabes et d’Iran. « Il est temps de réparer cette lacune qui existe depuis soixante-huit ans », avait notamment expliqué la ministre.
L’objet de cette vaste campagne est triple : perpétuer et faire connaître l’histoire et la culture de toutes ces communautés, évaluer la valeur des biens que des dizaines de milliers de familles ont dû abandonner sur place ou qui ont été confisqués par les autorités et également mettre en avant ce dossier en cas de négociations avec l’Autorité Palestinienne sur la question des ‘réfugiés’ arabes palestiniens. Ce sont près de 950.000 juifs qui ont choisi de partir ou ont été expulsés des pays arabes et d’Iran après la création de l’Etat d’Israël ou lors de l’indépendance de certains de ces pays. Contrairement aux « réfugiés palestiniens » les réfugiés juifs ont tous été intégrés dans leurs pays d’accueil.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil