Pas de présence d’uranium au Liban après le conflit de l’été (Pnue)

Le Monde

vendredi 10 novembre 2006

Les experts en munitions du Programme des Nations unies pour l’environnement L(Pnue) au Liban n’ont trouvé « aucune trace » d’uranium ou de matériaux radioactifs consécutive au conflit entre Israël et le Hezbollah, assure le Pnue mardi.
« Les échantillons prélevés par les scientifiques du Pnue ne montrent aucune trace d’uranium appauvri ou d’autres matériaux radioactifs. Ni éclats de munition à base d’uranium, ni autres résidus radioactifs, n’ont été trouvés », indique le patron du Pnue, Achim Steiner, dans un communiqué publié au siège de l’organisation, à Nairobi.
Le quotidien britannique The Independent avait affirmé le mois dernier qu’un laboratoire du sud de l’Angleterre avait découvert des traces d’uranium dans deux cratères de la région de Khiam (Liban sud).



La revue des infos

Mots-clés

Accueil