Un théâtre romain attenant au Mont du Temple découvert lors de fouilles archéologiques

Hélène Keller-Lind

mercredi 18 octobre 2017, par Desinfos

Des fouilles archéologiques entreprises pour dater avec exactitude l’Arche Wilson, vestige de l’époque du Second Temple de Jérusalem situé à l’entrée des ’tunnels’ qui longent le Mur des Lamentations ont eu un résultat inattendu avec la mise à jour d’un petit théâtre romain dont l’existence était connue mais dont la location ne l’était pas. Mentionné dans des textes anciens, notamment les écrits de Flavius, Josèphe, recouvert avant les fouilles par huit mètres de terre, il se trouve sous cette Arche. Une autre portion du Mur et de ses pierres monumentales a été également découverte. Aucune fouille n’a été réalisée sous le Mont du Temple, ce qu’il faut préciser compte tenu d’incidents antérieurs graves.


Une découverte inattendue

Dans cette vidéo Joe Uziel, Tehillah Lieberman et Avi Solomon, archéologues ayant participé à ces fouilles commencées il y a deux ans, présentent ces travaux aux résultats aussi inattendus qu’important pour retracer la vie de Jérusalem et du Mont du Temple, à l’époque du Second Temple et de sa destruction, avec ce petit théâtre de deux cents places qui ne fut probablement jamais utilisé. Son existence était mentionnée dans plusieurs documents anciens, notamment les écrits de Flavius, Josèphe, mais sa location était restée inconnue. Ce genre de découverte archéologique fortuite n’est pas rare.

https://www.youtube.com/watch?v=29k...

Le 16 octobre 2017, lors d’une conférence de presse organisée sur les lieux, des archéologues de l’Autorité des antiquités israéliennes faisaient découvrir le résultat de deux années de fouilles entreprises pour dater avec exactitude l’Arche Wilson, en contrebas du Mont du Temple. Arche qui faisait partie d’en ensemble construit pour soutenir un un aqueduc et un pont permettant à la population de Jérusalem pour se rendre au Temple et sur son esplanade. Population juive, faut-il le préciser. Un mikve – bain rituel- est également situé sous cette Arche, il était utilisé par ceux qui se rendaient au temple pour se purifier.
L’Arche Wilson, aujourd’hui en bordure de la section du Mur des Lamentations réservée aux hommes, s’ouvre sur ce qui est décrit comme ses « tunnels » et de fait sont le chemin couvert qui longe la partie du Kotel qui n’est pas exposée. Chemin recouvert au fil des siècles par des constructions successives. La partie découverte et présentée aujourd’hui était d’ailleurs enfouie sous huit mètres de terre. On peut découvrir la géographie des lieux ici :

https://www.youtube.com/watch?v=uDj...

De vrais faux tunnels

C’est d’ailleurs cette appellation trompeuse, même s’il existe un tunnel Hasmonéen sur une partie des lieux, qui avait pu accorder un semblant de vérité aux accusations folles de septembre 1996, relayées par l’AFP, qui a nombre de clients dans les pays arabes, prétendant qu’Israël était en train de « creuser un tunnel sous la Mosquée Al-Aksa » , la mettant en danger, voire voulant délibérément en ébranler les fondations pour la détruire. Ce qui provoqua des émeutes palestiniennes sanglantes avec le lourd bilan de cinquante-huit Palestiniens et quinze Israéliens tués et des centaines de blessés. La réalité étant qu’Israël avait décidé de rouvrir un passage existant dans le quartier arabe de Jérusalem à l’extrémité de ces « tunnels » pour éviter que les centaines de touristes visitant les lieux rebroussent chemin et parcourent des passages parfois étroits dans l’autre sens. Les commerçants arabes du quartier auraient d’ailleurs bénéficié de ces nouvelles dispositions. Ce qui est clairement expliqué ici. Mais, utiliser ce type de mythe, la soi-disant volonté israélienne de détruite la mosquée construite sur le Mont du Temple, n’était pas une nouveauté pour les dirigeants palestiniens et est utilisée régulièrement car ses résultats sont garantis ; violences. On en a eu de récents exemples lorsque des portiques de sécurité installés par les autorités israéliennes après un attentat perpétré en juillet dernier à partir du Mont du Temple a fait deux morts israéliens ont dû être retirés devant la menace d’émeutes utilisant ce prétexte.
Ce qui explique la prudence des archéologues ayant présenté les fouilles qui précisaient que le sous-sol du Mont du Temple n’avait pas été touchée.

Le rappel de ces mensonges palestiniens, souvent allégrement repris par le monde arabo-musulman->http://www.eretzyisroel.org/ jkatz/tunnel.html] se retrouve dans des organismes internationaux tels que l’UNESCO et ses résolutions scélérates, inepties historiques niant les liens entre les Juifs et Jérusalem.
Il sera intéressant de voir ce qu’il en sera avec la nouvelle direction de la branche culturelle et éducative de l’ONU, même si on peut avoir quelques inquiétudes....

Pour de plus amples renseignements sur ce théâtre : http://www.antiquities.org.il/Article_eng.aspx?sec_id=25&subj_id=240&id=4315

* Si nombre de liens donnés sont en anglais, c’est qu’il est difficile d’en trouver en français, voire d’en trouver tout court, un soigneux nettoyage ayant été réalisé par Google.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil