Une indispensable mise au point !!!!!

Josette Guigui

vendredi 6 octobre 2006

Ma colère gronde (une fois de plus !) : dans notre beau Pays de France, on ne semble plus connaître le sens des mots, ou plutôt on ne sait plus employer les mots avec bon sens !


Une petite leçon de vocabulaire s’impose :
Disproportion : défaut de proportion, de convenance entre plusieurs choses..
Disproportionné : démesuré, excessif, anormal (qui n’est pas proportionné à quelque chose)
Proportion : Rapport de grandeur entre deux quantités........ (cf. Larousse)

Alors  ? «  Un acte de guerre disproportionné  » ? Lorsqu’Israël réplique, après avoir subi pendant des semaines, sur son territoire, des tirs de roquettes en provenance du Liban ?

Disproportionnée la réaction d’un Etat qui veut préserver la sécurité de ses citoyens, victimes civiles innocentes des attaques du Hezbollah ?

Disproportionnée la volonté de vouloir récupérer des soldats enlevés par des terroristes ?

NON
 ! Je crois que l’utilisation de ce terme est un véritable contresens !

Je vais dire maintenant :

Disproportionnés les reportages sur le départ des « Français » du Liban face à ceux des victimes de tirs de roquettes à Haïfa !

Disproportionnée s les images tendancieuses des médias sur les événements selon qu’ils sont filmés au Liban ou en Israël !

Disproportionné le déplacement de deux ministres au Liban pour exprimer « leur sympathie au peuple libanais »mais aucun mot de soutien pour le peuple israélien !!

Disproportionnée la compassion à l’égard des « binationaux » du Liban en comparaison de l’indifférence face à l’enlèvement du soldat franco-israélien !

(Je ne peux m’empêcher de faire une petite parenthèse et de revenir 40 ans en arrière : en voyant toutes les mesures d’accueil de ces rapatriés, qui d’ailleurs n’ont pas été chassés du Pays, je me souviens du départ et de l’arrivée des rapatriés d’Algérie : ils quittaient par la force des départements français pour rentrer dans leur pays : aucun accompagnement au départ, pas de comité d’accueil à l’arrivée !!!!)

Disproportionnée encore l’adulation manifestée au plus haut niveau de l’Etat à un joueur de foot qui a cédé à la colère sur un stade ! Mais, nous dit-on, « il a été provoqué »  !
On l’excuse donc parce qu’il a été provoqué !!
«  toutes proportions gardées » et pour en revenir à notre sujet, Israël a été provoqué par le Hezbollah et on lui refuse le droit de répliquer !!On va même jusqu’à le présenter comme l’agresseur !
Quelle outrecuidance !!

Il est temps d’utiliser les « mots justes » !!

N’oublions pas que le Hezbollah est un mouvement terroriste !

Le Liban abrite (et c’est un euphémisme !) ce mouvement et 2 députés siègent même à l’Assemblée libanaise.

N’oublions pas aussi les images de ces femmes libanaises priant pour la victoire du Chef terroriste du Hezbollah et leur propos remplis de haine maudissant Israël !

Israël est attaqué sur son territoire par le Hezbollah.
Donc la réplique à l’agression est la répression : il faut éradiquer ce mouvement reconnu par tous comme un mouvement terroriste.

C’est à cela que doivent travailler en toute objectivité les chefs d’état au lieu de « mesurer » les actions d’Israël !

Voilà ce que je voulais dire spontanément et sous le coup de l’émotion.
Je ne reprendrai pas mon texte pour l’améliorer : je risquerai de l’édulcorer pour le rendre politiquement correct.

Or ce n’est pas le but : il est temps de dire les choses brutalement pour faire agir et réagir tous les hommes de bonne volonté !

Josette GUIGUI
Secrétaire Générale de J & L Provence


Les textes

Mots-clés

Accueil