Israël ou le cercueil.

Nechek

vendredi 21 novembre 2003

Nous nous inquiétons, révoltons, hurlons devant le climat Antisémite qui règne en général sur Europe et particulièrement sur la France.


Réunions, pétitions et mailing Internet nous ont fait prendre conscience de la guerre mondiale islamique déclarée le 11 septembre 2001. Cependant, nous pensions que cette crise conjoncturelle allait s’atténuer avec le temps, que nos dirigeants prendraient conscience du mal en train de se propager à grande vitesse.

Voici la réalité, brute et sans détours.

Les musulmans ont réussi à amalgamer anti-Sharon avec anti-Sionisme en martelant qu’ils ne sont pas antisémites. Ils poussent la population européenne à se décomplexer devant des actes anti-Juifs de plus en plus nombreux. Israël est un prétexte à leur Djihad mondial.

Tarik Ramadan sur les ondes à grande écoute, des jeunes arabes de banlieues qui insultent et brûlent des écoles … nous sommes aux prémices d’une nuit de cristal qui brille en plein soleil.

L’Europe a décidé de sacrifier le sors de quelques millions de juifs au nom d’une politique économique résolument dirigée vers les pays musulmans en voie de développement.

Nous nous indignions dans nos précédentes lettres d’information de cette montée en puissance d’antisémitisme musulmans.

Le réveil est brutal.

Lorsque les Rabbins suggèrent de mettre une casquette à la place de la Kippa, c’est que l’heure nous est comptée. Nous ne sommes plus désirables en France, en Europe.

Sioniste est devenu une insulte, lobby juif une expression à faire peur, Israël un pays qui n’existe pas, la kippa un signe d’agression visuel, un terroriste palestinien qui se fait sauter est un kamikaze désespéré…

Dans les années 60, en Algérie, ils criaient : la valise ou le cercueil.

Aujourd’hui nous crions : Israël ou le cercueil.


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil