Vive la France républicaine : Elle vit toujours

Richard Landes -Traduction française du site debriefing

vendredi 15 septembre 2006

Voir en ligne : Lire sur http://www.debriefing.org/

Il est tard, et je repars demain. Mais vite, un mot sur le procès de ce jour. J’en ai manqué une grande partie, attendant dans une antichambre avec les autres témoins. J’étais l’avant-dernier. Après ma propre déposition (voir mes conversations avec Enderlin, à propos du plan des lieux[à Netzarim]), j’ai pu assister à celle de Gérard Huber, auteur de Contre-expertise d’une mise en scène [1] seul livre complet sur l’affaire Al-Durah (mis à part, peut-être, celui de Stephanie Gutmann, The Other War : Israelis, Palestinians and the Struggle for Media Supremacy) [2]. Puis vinrent les plaidoiries. L’avocate de France 2 ne posa aucune question aux témoins, et ne produisit aucun témoignage. Aucun des deux plaignants, Charles Enderlin et Arlette Chabot, n’étaient présents.


Voir l’original anglais sur le blogue The Augean Stables


La revue des infos

Mots-clés

Accueil