Avec Trump, les Israéliens préfèrent espérer plutôt que s’alarmer

JOSEPH DYKE - La Presse.ca | Agence France-Presse

jeudi 22 décembre 2016, par Desinfos

Si un regain d’antisémitisme consécutif à la victoire de Donald Trump à la présidentielle inquiète les juifs américains, de nombreux Israéliens préfèrent espérer que ses actes seront à la hauteur de ses promesses ferventes à leur pays.
Dans les 10 jours qui ont suivi la victoire de M. Trump, 867 incidents racistes ont été dénombrés aux États-Unis, dont 100 à caractère antisémite, selon le rapport d’une organisation américaine des droits de l’Homme, le Southern Poverty Law Center.
Des journalistes juifs ont été la cible d’attaques antisémites sur les réseaux sociaux.
« La communauté juive américaine n’a pas connu un tel niveau d’antisémitisme sur la place publique ou sur la scène politique depuis les années 1930 », s’émouvait récemment dans un discours Jonathan Greenblatt, chef de l’Anti-Defamation League (ADL), une ONG juive qui combat l’antisémitisme.


Voir en ligne : http://www.lapresse.ca/internationa...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil