La plus immorale... des réactions

Pierre Lefebvre © Primo Europe

vendredi 11 août 2006

Voir en ligne : Lire sur : http://www.primo-europe.org/

Je ne veux pas imaginer qu’il n’y ait pas de solution, car cela voudrait dire, ce qui serait la plus immorale des solutions, que l’on accepte la situation actuelle et que l’on renonce au cessez-le-feu immédiat. Donc, je ne veux pas l’imaginer de la part des Américains, ni d’autres (Jacques Chirac, le 9 Août à Toulon).

Le Président de tous les Français se pose ainsi en donneur de leçon. Il ne veut pas imaginer que la diplomatie française n’est plus qu’un spectacle pour clubs de vacances, avec les monos dans les rôles principaux : Douste dans celui des précieuses ridicules à lui tout seul, les acrobates se livrant à de serviles courbettes devant la Ligue Arabe et un Candide se contorsionnant pour sauver le Hezbollah d’une défaite annoncée.



Les textes

Mots-clés

Accueil