L’UEJF appelle à la « vigilance républicaine »

dimanche 16 novembre 2003

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a appelé samedi à la « vigilance républicaine » et exprimé son « indignation » après l’incendie qui a ravagé un établissement scolaire de confession israélite à Gagny (Seine-Saint-Denis).


L’UEJF a demandé, dans un communiqué, que les auteurs soient « poursuivis et punis avec la plus grande sévérité », tout en estimant qu’il « n’est pas innocent que ce soit un lieu d’éducation qui soit pris pour cible ».

Pour l’UEJF, « les auteurs de cet acte criminel veulent marquer ainsi leur rejet de tout dialogue construit sur l’éducation et la compréhension de l’autre ».

« Cet acte s’inscrit par ailleurs dans un climat d’hostilité croissante à la communauté juive au sein des universités françaises », a ajouté l’Union.

« Dans ce contexte de tensions internationales, l’UEJF appelle tous les acteurs à la vigilance républicaine », a affirmé l’Union.

Son président Yonathan Arfi a estimé que « cet incident doit servir d’alerte à tous ceux qui croient dans les valeurs républicaines de tolérance et de respect de l’autre ». "Quand l’antisémitisme


La revue des infos

Mots-clés

Accueil