Editorial à propos de la Syrie sur RFI

Mr. Martin à

samedi 15 novembre 2003

Monsieur Copin, Je suis scandalisé par les propos tenus par l’éditorialiste de RFI lors du journal du Proche-Orient du 13 Novembre 2003.


En effet, à propos de la Syrie, celui-ci s’est tout d’abord permis de qualifier d’injuste les accusations des USA qui affirment que ce pays soutient des organisations terroristes. De quelle source d’information dispose ce « journaliste » pour se croire mieux renseigné que les services secrets américains et réfuter les innombrables preuves accumulées par ceux-ci ?? Faut-il rappeler que le Hamas et le Hezbollah, pour ne citer qu’eux, ont leur QG de façon toute à fait officielle à Damas ?

Beaucoup plus grave, à propos de ces deux organisations, le « journaliste » a dit que les Américains et Israéliens les qualifient de « terroristes ». Faut-il rappeler encore une fois à ce « journaliste » que l’Union Européenne, et bien entendu la France, ont inscrit non seulement la branche militaire mais aussi la branche politique du Hamas sur la liste des organisations terroristes ??

Et pour finir, ce « journaliste » de se lancer dans un discours appelant à bien faire la distinction entre les organisations terroristes et les mouvements de résistance légitime face à l’occupation militaire, sous-entendant que le Hamas et le Hezbollah faisaient partie de cette deuxième catégorie.

Ceux qui font exploser des bombes dans des restaurants ou des autobus bondés de civils, tuant femmes et de très nombreux enfants, sont donc des résistants et non des terroristes aux yeux de votre éditorialiste ??

Comment pouvez-vous accepter qu’une telle apologie du terrorisme soit diffusée sur vos ondes ?? Comment de tels propos abjects peuvent-ils être diffusés sur une radio française ??

J’espère que RFI prendra les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise plus.


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil