Le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, qui a la confiance de François Hollande, se réjouit ouvertement de l’attentat de Jérusalem

Hélène Keller-Lind

mardi 19 avril 2016, par Desinfos

Le 15 avril dernier le Président français recevait en hôte d’honneur et de « confiance » le petit dictateur palestinien Mahmoud Abbas. Il lui promettait soutien et aides, ainsi que l’appui de son gouvernement. Le 18 avril un attentat était commis à Jérusalem, faisant une dizaine de blessés dont graves. La branche armée du Fatah, parti du même Mahmoud Abbas, publiait un communiqué saluant cet attentat, le qualifiant de « réaction naturelle à l’occupation de la Cisjordanie et de Gaza. » Guère surprenant quand on sait que le chef palestinien et ses acolytes incitent sans cesse au terrorisme.


Le 18 avril 2016, sur la page officielle Facebook du Fatah, parti de Mahmoud Abbas, était publié un communiqué de la branche armée du parti, les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa – la mosquée érigée sur le Mont du Temple -. Elle se réjouit de l’attentat perpétré le jour même à Jérusalem ayant fait vingt et un blessés dont un grave. Les Brigades « bénissent l’opération offerte en sacrifice à Jérusalem. Pour notre Jérusalem et notre mosquée al-Aksa, les nouvelles de la victoire continuent à arriver aujourd’hui, dans une présentation telle que nous n’en avons pas vue depuis longtemps – une opération d’attentat dans la ville occupée de Jérusalem, au cours de laquelle des dizaines de Sionistes ont été blessés. »

« Une réaction naturelle à l’occupation de la Cisjordanie et de Gaza » affirmait ce communiqué .

Par ailleurs, « les Brigades soulignent que cette opération inique que notre peuple adhère à l’option de la lutte armée contre l’occupation avec tous les moyens possibles jusqu’à son expulsion humiliante de Palestine (celle d’Israël). La révolution sera jusqu’à la victoire. »

Ce communiqué repris par Donia Al-Watan et Ma’an News, agence de presse palestinienne, comme l’indique Palestinian Media Watch qui a traduit et mis en ligne le communiqué, notant que si le communiqué a été effacé depuis de cette page Facebook il figure toujours dans ces deux médias

Il faut savoir que « la Palestine » selon Abbas et son parti le Fatah recouvre la totalité d’Israël.

C’est ce même personnage jouant à la victime « étranglée » dès la descente de son jet privé qui était reçu le 15 avril à l’Élysée et obtenait soutien et aide du gouvernement français.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil